Expérience Sardaigne en automne

https://www.routard.com/guide_carte/code_dest/sardaigne.htm

 

Episode numéro 2! Clap! Sardaigne en automne!

Lors de mon précédent article, je vous avais parlé plutôt technique, tactique de voyageur pour l’hébergement! Aujourd’hui, nous rentrons dans le vif du sujet!

Torre dei Corsari
Torre dei Corsari

Mais qu’avons-nous fait pendant 10 jours sur cette île?

Nous avons pris le bateau, Corsica Ferries , au départ de Toulon pour Porto Torres, au Nord. C’était la première fois que les enfants prenaient le ferry et que nous y dormions en famille! C’était très excitant pour eux et…. angoissant pour l’Ours!

Il n’était pas nécessaire de louer une voiture puisque nous avons embarqué la nôtre.

succulente

Les routes sardes

183 km séparent Porto Torres de Torre dei Corsari, au sud est de l’île… En Sardaigne, il vaut mieux compter en temps qu’en kilomètres, donc dites-vous plutôt 2h40 de voiture pour rejoindre la maison!

Les routes sont assez mauvaises sur l’île. Le revêtement est plutôt archaïque, lorsqu’il existe. Les nids de poule sont plutôt fréquents, avec ce que j’appelle les « rapetasses » de goudron. Les rues de Nîmes à côté, c’est de la gnognote!

Nous n’avons pas la même conception de l’autoroute dont le bitume est lui aussi rafistolé au gré du temps. Les aires d’autoroute sont plutôt des zones d’arrêt d’urgence et il n’est pas rare d’y voir un camion stationné: livraison d’oranges toutes fraiches, on s’arrête et on repart!

Une autoroute peut se traverser aussi. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir une voie d’insertion qui nous permette de nous insérer…sur la voie la plus rapide!!

Cela étant dit, je me sentais plus en sécurité sur les routes sardes que sur l’autoroute marseillaise!

Visiter le Sud-Ouest de l’île

Ses plages

Bien sûr, notre première motivation était d’aller découvrir le littoral. Nous étions restés sur une expérience Majorque/Ibiza en automne fort agréable. Dans ces 2 îles espagnoles, tout est fait pour faciliter la vie du touriste. Accessibilité, commodités, restauration. En Sardaigne, ou en tous les cas, dans la région que nous avons faite, il vaut mieux avoir prévu le pique-nique avant, et faire 1h30-2h de route sinueuse et cabossée pour y arriver.

Nous avons fait la plage de Torre dei Corsari 2 ou 3 fois, à côté de la maison… et les petites calanques à côté…

Torre dei Corsari

Fin de journée sur Torre dei Corsari

Cala Domestica…

Cette cala nous a fait rêver lorsque nous y sommes arrivés. Eau translucide, rochers…mais…méduses à gogo!! Frustrant, hein? Nous avons donc fait trempette au bord de l’eau! Grrr!

Cala Domestica
Arrivée pour le pique-nique

Cala Domestica

Portixeddu

Après avoir sillonné la Costa Verde, où moyennes montagnes et maquis se mêlent pour former une nature odorante et vallonnée, nous avons atterri à Portixeddu.

Portixeddu

Nous étions la plupart du temps seuls ou quasiment seuls. c’est l’avantage de la Sardaigne en automne. Nous avons quand même bien utilisé nos combis cette année. L’eau était assez fraîche. Pour info les femmes enceintes, je m’adresse à vous… Je n’ai pas trouvé de combi de nage pour « baleineaux ». J’en ai pris une en XL chez Décat’ à 30 euros. Ca flottait un peu au niveau des cuisses, mais sinon, elle a très bien rempli son rôle!

La moyenne montagne n’est jamais très loin!

Spiaggia di Piscinas…

Une piste longe des ruines de sites miniers, construits vers 1870 pour les premiers, et nous mène à une plage de dunes à perte de vue (Gardois, ça ressemble pas mal au bout à la plage de l’Espiguette!!)

Piscinas

Quand je vous dis que la Sardaigne c’est tout en contrastes!!

Spiaggia di Piscinas

Spiaggia di Piscinas

Funtanazza..

La surprenante Funtanazza… La région où nous étions regorge de ruines minières, traduisant un passé laborieux et difficile. Toujours après avoir fait pas mal de kilomètres, passé nombreux nids de poules, nous sommes tombés sur un site des plus particuliers. Une ambiance hors du commun devant cette imposante bâtisse abandonnée. Le vent soufflait et s’engouffrait en sifflant dans la construction éventrée.

Funtanazza

Cela semblait être un complexe hôtelier aux dimensions inhabituelles. Après avoir fait mes recherches sur Internet, il s’agit en fait d’une ancienne colonie de vacances construite dans les années 60 dans le but d’accueillir les enfants de mineurs!!

Comme j’ai pu le répéter sur Insta dans mes vidéos, nous avons trouvé l’ambiance complètement irréelle… Il était 17-18h lorsque nous sommes arrivés sur les lieux. Des camping-cars étrangers stationnaient là, des enfants faisaient du vélo parmi les ruines. Nous sommes descendus sur la plage…

Funtanazza

où les restes d’un promontoire se faisaient malmener par les vagues. Les cabines pour se changer se trouvant un peu plus loin, l’on pouvait aisément deviner les cris de joie de ces enfants qui devaient sauter ensuite dans l’eau…

Julie Lab

On s’est mis à imaginer quelque organisation de rave-party, des débauches humaines multiples et variées lorsque tout à coup, un troupeau de chèvres se mit à débouler au milieu de la rue abandonnée.

Funtanazza

Nous avons été les spectateurs de la gourmandise de ces cabris qui se délectaient des arbustes plantés il y a plus de 60 ans…

Funtanazza

Autant vous dire que ces ambiances hautes en couleurs nous ont beaucoup plu! L’incongruité de ce moment nous a donné l’impression de vivre un instant suspendu. Nous étions dans un lieu où nous n’aurions pas dû nous trouver. Nous étions enchantés, terriblement attirés par la beauté des décombres.

Mais la Sardaigne en automne, ce n’est pas que la plage. S’il ne fait pas très beau, vous pouvez quand même faire autre chose, sortir malgré tout, visiter, vous enrichir culturellement!

Su Naraxi patrimoine mondial de l'Unesco
Su Naraxi, Barumini

Ses sites archéologiques

Les sites archéologiques sont pléthores. Nous n’avons eu le temps d’en faire qu’un seul, Su Naraxi à Barumini. Au milieu d’une vaste étendue agricole, ou devrais-je dire au milieu de nul part, se dresse un site inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il s’agit d’une très ancienne forteresse nuragique. Au départ, on ne voit qu’un amas de pierres et il faut participer à une visite guidée (en anglais) pour pouvoir pénétrer dans les entrailles de l’édifice.

Su Naraxi
Su Naraxi

Marcher entre ces énormes pierres de basalte (à la base de la tour), assemblées sans mortier, était très impressionnant. Se dire que des centaines d’hommes ont bâti à mains nues cette forteresse pour en mettre plein la vue à leurs ennemis, pendant des années pour l’abandonner ensuite, comme ça, est tout aussi déroutant.

Su Naraxi

C’est une visite que nous conseillons de faire. On se sent humble et tout-petits avec notre monde moderne!

Une grotte

grotta di su mannau
Grotta di Su Mannau

Notre fille voulait absolument visiter une grotte! Un jour où il ne faisait pas très beau, nous nous sommes rendus à la Grotta di Su Mannau, près de Fluminimaggiore.

Vous allez me dire qu’il y en a partout, des grottes, mais les beautés de Dame Nature sont toujours admirables et spectaculaires. La personne qui nous a accompagnés durant cette descente dans les entrailles terrestres était adorable, et nous a fait passer un excellent moment!

chèvres en Sardaigne

Cagliari

Nous avons passé la journée sur la capitale de l’île. On sent qu’il s’agit d’un territoire à la position stratégique en Méditerranée. Commerce, migrations et guerres, des plus anciennes au plus actuelles. Cagliari a toujours été une plaque tournante pour les échanges. Influences italiennes, catalognes, arabes, le Sud est représenté dans son ensemble. Cela donne une ville tout en contrastes, elle aussi vous me direz.

porte de Cagliari

Nous vous conseillons de laisser la voiture au parking de la gare pour la journée pour attaquer la découverte de la ville. Nous avons mangé sur le pouce et sur le port de délicieuses focacce, sortes de pizzas pour 3 francs 6 sous, à la « Locanda Caddeo ». Des plats à partager, simples, mais tellement goûtus!

Locanda Caddeo

Il me fallait bien ces forces pour pouvoir appréhender dans des conditions optimales la grimpette de l’ascension de la vieille ville! Baleineau oblige, « poussive » et soufflante, j’ai fait mon sport!!

Cagliari

Cagliari

Cagliarie

vue Cagliari

En fin d’après-midi, c’est la meilleure des glaces du monde qui m’a requinquée!!

Citron-fraise chez GliStefini, une tuerie!! (bidou de 4 mois et demi!)

La gastronomie sarde

Bon, je n’ai pas pris en photo tous les plats que nous avons…dévorés! Il va sans dire que nous nous sommes nourris essentiellement de pâtes et de pizzas à toutes les sauces! La Sardaigne, royaume des enfants?

Mais, il existe aussi la charcuterie, les fromages, les petits légumes, les fruits de mer, le poisson, les petits biscuits et les gâteaux…

Il vaut mieux donc marcher tous les jours pour éliminer, car ce n’est pas là qu’il faut commencer un régime!

primi pasti
Primi pasti de la mare chez Cocco e Dessi, à Oristano
risotto aux fruits de mer
Risotto aux fruits de mer, chez San Gavino, à Porto Torres

 

pizza gorgonzola speck
La pizza c’est le soir!

 

gâteaux sardes
Douceurs du goûter…

 

seadas
Seadas de San Gavino: beignet de pâte feuilletée farci de fromage de brebis et recouvert de miel… Léger, je vous dis!!
Assiette de charcuteries et fromages sardes « à la maison » pour l’apéro!

Partir en Sardaigne en automne, conclusion!

La Sardaigne possède vraiment son identité propre et ne peut être comparée à aucune île méditerannéene.

Nous avons mis 2 jours à nous habituer à notre environnement! Nous ne nous attendions pas à un univers aussi aride, à tant de ruines, à un passé si présent, à nous trouver aussi seuls finalement en tant que touristes. En automne, la vie en Sardaigne est centrée sur l’agriculture, pas sur le tertiaire.

Les éléments érodent la Nature. Nous avons été souvent en prises aux vents… (Un euphémisme lorsqu’on pense que nous avons essuyé une tempête pendant 2 jours et 2 nuits!)

Nous nous sommes peu à peu ouverts lorsque nous nous sommes rendus compte que chaque jour qui passait, nous discutions avec d’adorables personnes. Les Sardes ont toujours un mot gentil, un sourire pour vous.

Nous sommes faibles, j’avoue, la gastronomie de l’île nous a eus par les sentiments aussi!

Nous avons aimé notre voyage et nous nous sommes répétés à longueur de journée… « Que de contrastes! Quelle rudesse dans les paysages! » Nous allions de surprise en surprise!

Nous n’avons visité qu’un quart du territoire. Le centre étant assez désertique, c’est surtout le Nord-Est qui m’attire désormais, même si l’on nous a dit que le tourisme y était plus développé!

Qui parmi vous est déjà parti en Sardaigne? Quel coin de l’île avez-vous fait?

Quelle serait votre prochaine destination en claquant des doigts, là comme ça?

Julie Lab.

41 Comments

  1. Merci ma cherie pour ce retour. Franchement rien à voir avec notre visite au mois d aout de tout le nord qui ne ressemble en rien à tout ce que tu nous a montré. Comme quoi… merci pour ce très bel article signe baloonrose

    1. Coucou Poulette!
      C’est vraiment ce que je me dis, entre tes photos que j’ai vues passer et les retours d’expérience de copains…Effectivement! Du coup, tu penses bien, je suis curieuse, je veux tester par moi même les cafés plage!!! ^^

    1. C’est une île bigarrée, et brute! Elle ne s’est pas encore laissée pervertir par le tourisme de masse.. Enfin, dans la région où nous étions…
      Bisous!

  2. Coucou Julie,
    Je n’étais déjà pas très chaude pour aller travailler ce matin, mais de lire ton article, je le suis encore moins !! A la place, je préférerais aller me balader sur les plages ou dans les rues de Cagliari ! Merci pour ce voyage virtuel, bonne journée. Bisous

    1. Coucou!
      Oui c’est vrai que ca donne envie de faire un bond et dans le temps et dans l’espace pour pouvoir profiter d’un temps doux et de jolies vacances!!
      Bon courage pour le boulot,
      bisous!

        1. Coucou Jo!
          Cette île est une véritable surprise. Elle est haute en couleurs. La réduire à ses plages serait un non sens! Elle a su nous séduire par ses multiples facettes..
          Bisous!

  3. Nous aimons bien faire des voyages au sud à l’inter saison pour les raisons que vous avez évoquées!
    Heureuse que mes photos vous aient fait un peu voyager par procuration!
    Très belle journée les Matching!

  4. Merci pour ce voyage .J’aime toutes tes descriptions ♥
    J’aurais du visiter le Nord de l’ile , mais ça ne c’est pas fait ……..
    Bisous +++++

    1. Ah mince… Quel dommage… J’espère pour toi que l’opportunité pourra se présenter à nouveau 🙂 Au printemps? Qui sait?
      Bisous!!

  5. Coucou Julie merci pour ce voyage je ne connais pas la Sardaigne mais c’est une ile que j’aimerai visiter
    tes photos m’ont donné envie
    j’aime les endroits « dans leur jus » et en dehors de al saison estivale ce doit être nettement plus agréable
    bisous

    1. Coucou Karine,
      Je suis très heureuse que tu aies pris plaisir à lire l’article! En partant, nous ne pensions pas du tout trouver ce genre de paysages, comme tu dis « dans leur jus »! Mais finalement, cet effet de surprise nous a beaucoup plu! (Bon, et aussi la gastronomie, j’avoue!^^)
      Effectivement nous fuyons les endroits surpeuplés, et là, je crois que c’est bon! On a eu notre dose de plages désertes!!
      Bisous!!

  6. Bonsoir Julie,
    Il y a tellement de jolies choses à visiter en Sardaigne !
    Je vois que tu as passé d’agréables vacances en famille, top dans ta combinaison, Julie 😉
    Des bisous et belle soirée !

    1. Bonsoir!
      Oui! La Sardaigne regorge de lieux très variés à visiter! Mais les temps de trajet sont très longs! Oui, nous avons passé d’excellentes vacances tous les 4, les dernières avant un bon moment!
      (La combi m’a sauvée la mise plusieurs fois car l’eau était quand même assez fraîche globalement!)
      bisous!

  7. Hello,

    Ce voyage avait l’air vraiment superbe, les plages font rêver… Dommage pour les méduses.
    C’est une destination que je souhaite faire et ton article rend mon désir encore plus concret.

    Si je pouvais, je me transporterais au Japon !
    Gros bisous ma douce, la grossesse te va si bien !

    1. coucou Estelle!
      Je te la conseille! Si c’est possible pour toi, plus en hors saison, pour une authenticité maximale lol
      Et oui… Le Japon me fait tout autant rêver! Une destination qui me semble impossible!
      Mais qui sait? Un jour peut-être?!
      bisous!
      (Merci Estelle…^^)

    1. Coucou!
      Je suis très heureuse de te lire ici! Merci pour ton retour! Oui, nous nous sommes régalés malgré des trajets entre chaque site assez longs! Ce sont les dernières vacances avant un moment maintenant!
      des bisous!

  8. Coucou ma Julie ! j’ai suivi ce voyage au cœur de la Sardaigne sur IG et ça me plait beaucoup, je ne connaissais pas mais ça me tente! là tout de suite j’ai envie de partir au soleil sur une île lol merci pour ce partage, pleins de gros bisous

    1. Coucou!
      Oh oui c’est vrai que lorsque les températures chutent chez nous, on a très envie de paysages fort lointains et de climat tout doux! Je partirais bien avec toi! Je suis contente de t’avoir eu à mes côtés virtuellement lors de ce séjour!
      bisous!

  9. Coucou Julie!
    Qu’il est bon de te lire et de s’aventurer dans tes mots! Quel superbe récit! J’avais beaucoup aimé la Sardaigne et en te lisant, j’avais envie d’y retourner. Sinon, La Corse me plairait si je pouvais de suite partir! Merci beaucoup à toi ma Julie pour ton article !
    Gros bisous
    Valérie

    1. Coucou ma Val!
      Merci à toi! Quel plaisir pour moi de revenir dans la blogosphère!! Ca fait des années que je suis allée en Corse! J’y retournerais bien aussi!
      De gros bisous!

  10. Coucou ma belle,
    Je n’ai jamais été en Sardaigne mais j’aimerais beaucoup ! J’adore les ruines, les vieilles pierres et la mer alors forcément, ça me parle ! Puis j’ai adoré la Corse donc la Sardaigne, pourquoi pas aussi ^^
    Des bisous et merci pour ce moment d’évasion 🙂

    1. Coucou!
      Effectivement les 2 îles sont vraiment très proches! Et là, tu as tous les ingrédients pour passer d’excellentes vacances en mode découverte!

      Bisous!

  11. Ton post me rappelle notre voyage en Sardaigne il y a un an et demi, l’eau turquoise c’était un rêve! Dommage pour les méduses, c’est clair que c’est pas cool ça! Et tu rayonnes avec ton joli ventre, plein de bisous!!

    1. Oh les méduses, ce n’est arrivé qu’une fois! C’est frustrant mais ce sont des choses qui arrivent! Vous aviez fait plus le nord?
      (Merci pour le bidou lol)
      bisous!

  12. Coucou. Je ne suis jamais allée en Sardaigne mais ton article me donne très envie de m’y rendre un jour. Merci pour toutes ces jolies photos.
    Tu as dû souffrir sur les routes, avec les nids de poules. Par contre, tes photos de plats et desserts m’ont donné faim ! Gros bisous

    1. coucou!
      Oui, je t’avoue que nous avons dû ralentir le rythme car le soir, je contractais!! Par contre, oui, nous nous sommes régalés avec tous ces plats délicieux!
      Bisous bisous!

    1. On est loin de la destination hyper touristique; en tout cas, en cette saison et dans cette région. On m’a dit que le Nord Est l’était beaucoup plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *