Echange de maisons pour partir en Sardaigne en famille

J’avais envie de vous raconter notre voyage en Sardaigne en famille réalisé pendant ces vacances d’automne!

Plusieurs raisons à cela!

La première est que l'”on” m’a demandé sur Insta ce que je pensais de l’expérience d’échanges de maisons.

La 2e est qu’étant donné que je suis enceinte et que je vais accoucher fin février-début mars, il se peut trèèès fortement que le mot “voyage” soit banni de notre vocabulaire pendant quelques temps. Donc autant faire durer le plaisir en revoyant les photos du séjour. La mémoire, c’est bien, non?

La 3e…. Certains le savent déjà, j’adôôôre vous raconter ma vie, et là, c’est plutôt l’occasion rêvée de le faire! Sur un malentendu, cet article pourrait tout aussi bien vous aider dans la planification éventuelle d’une escapade dans cette île, ce qui serait vraiment chouette!

Torre dei Corsari
Torre dei Corsari, Sardaigne

L’échange de maisons…

Depuis 5 ans, nous sommes adeptes de ce mode de voyage.

Je ne vous cache pas que la motivation première a été financière. Nous avions des copains qui pratiquaient l’échange…de maisons, et qui en étaient ravis. Je bavais d’envie en écoutant leurs récits d’aventures dans des contrées qui me semblaient fort lointaines. Pour un abonnement annuel d’une centaine d’euros, le monde semblait facilement atteignable.

Lorsque vous inscrivez votre maison, il faut bien sûr partager des photos qui mettent en valeur votre nid douillet, et il faut également présenter votre famille.

Très rapidement, les messages sont arrivés (le soir même à dire vrai). Et c’est ainsi que nous avons pu découvrir le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, la Suisse, Majorque, Ibiza, Lyon, Paris, la Bretagne Nord et…la Sardaigne.

Valais
Le Valais, Suisse
le Valais Suisse
Mes petits poussins à l’époque…

Avantages de l’échange de maisons

Très rapidement, les avantages de ce mode de voyage ont dépassé le simple aspect pécuniaire.

Nous avons très vite touché du doigt le côté humain. Pour les échangeurs convaincus que nous sommes, il s’agit maintenant avant tout de partage entre 2 familles. Partage de biens, partage de visions du monde, partage d’habitudes, de bons plans, d’idées sorties.

Lorsque vous finalisez un échange avec une famille aguerrie, vous savez qu’à l’autre bout du monde ou de la France, une famille prépare pour vous son nid, comme si elle recevait des amis. En amont du voyage, vous pouvez vous envoyer des mails pour faire connaissance, vous appeler, faire un Skype. A vous de voir.

Organiser un échange de maisons

En tous les cas, pour éviter toute déconvenue, il faut prendre le temps de discuter pour poser des jalons.

Que laissez-vous dans la maison pour l’autre famille? (Draps, serviettes, nourriture, gel douche…)

Que souhaitez-vous que l’autre famille fasse dans la maison durant leur séjour? (plantes à arroser, poules à nourrir, poubelles à sortir…)

Que souhaitent les 2 parties à la fin du séjour? (nettoyage complet de la maison généralement, on ne laisse aucune trace de notre passage, si ce n’est un petit cadeau de retour!)

On se met aussi d’accord sur le moyen de récupérer les clés des maisons. Car les 3 quarts du temps, vous ne verrez pas la famille que vous recevrez! Si c’est un échange simultané, ils seront en train d’arriver chez vous!

échange de maisons à Stockholm
Stockholm, Suède

Arrivée à la maison

L’arrivée dans la maison des hôtes est toujours excitante, que ce soit pour les enfants comme pour les adultes! Vous avez noté une adresse sur un bout de papier et vous voilà devant la porte!

Digicode, boite à clés, sas qui s’ouvrent.

On pénètre dans des lieux à la fois connus de par les photos partagées, et inconnus. On pénètre l’intimité d’une famille complète! L’on trouve toujours un panier d’accueil, un apéritif, des douceurs, des cadeaux pour les enfants. Bien souvent, on laisse quelque spécialité de la région à déguster. Un petit mot de bienvenue est laissé sur la table du salon.

Les enfants vont et viennent dans chacune des pièces, découvrent les chambres d’enfants remplies de jouets.

C’est ça aussi l’échange de maisons: l’apprentissage du partage, du respect du bien d’autrui. On joue, on range, on fait attention. Ils découvrent aussi de nouveaux jeux (ne veulent plus sortir de la maison pour visiter la région car ils ont eu “à peine le temps de commencer à jouer”!)

J’ai souvenir de la maison danoise… une salle de jeux remplie, des jeux dans chaque chambre, des jeux dans la cuisine, des jeux dans le salon, des jeux dans le jardin…. C’était JouéClub avec la possibilité de toucher à tout!

Eivissa
Eivissa, Ibiza
Julie Lab
Formentera

Rester en contact avec l’autre famille

Avec l’autre famille, on s’envoie des petits messages: Etes-vous bien arrivés? Avez-vous fait bon voyage? Comment va le chat? Le soir, on se “checke”. Avez-vous passé une bonne journée? Avez-vous besoin de conseils pour demain?

C’est ainsi qu’au pied levé, nous avons participé à un festival de foodtrucks au pied du moulin de la ville, dans les Pays-Bas, à 2 pas de chez nous. nous n’en aurions jamais connu l’existence sans cela.

Le voyage se personnalise à son maximum

L’on nous a prêté titres de transport, moyens de transport (vélos, cargo, voiture), cabane de plage, donné la possibilité de faire du bateau dans les calas espagnoles, déguster des vins à 10h30 du matin, admirer des biches à moins de 50m tous les matins. Et j’en passe.

Voyager avec des tout-petits n’est pas un problème. Vous cherchez une maison/une famille avec des tranches d’âge similaires et la maison sera intégralement équipée. Retraités? Vous avez un pied à terre un peu partout dans le monde, à toutes périodes de l’année.

En tous les cas, vous usez d’un lieu de vie chaleureux. il n’est pas nécessaire d’aller au resto tous les jours ou d’avoir vidé les lieux avant 10h…

bernard lhermitte
Cap Fréhel, Bretagne nord

Retour à la maison

Il se peut que vos enfants, s’ils sont petits, vous demandent: “A quelle maison?” Parce que c’est vrai qu’à force, ce terme devient un peu trop générique!!

Le dernier jour, pas question de laisser la maison de ses hôtes en l’état! Lessive, ménage, quelques courses pour laisser un frigo pas trop vide et surtout remplacer ce qui a été utilisé. On remet tout à sa place comme c’était à notre arrivée!

On ferme tout et c’est l’heure du départ…

waterlands
Waterlands Pays-bas (Terminators habillés en combis de pluie achetées à Legoland au Danemark!!)

Questions pratiques concernant l’échange de maisons

  • Propriétaires, vous pouvez informer votre assurance maison que vous recevez une famille à la maison. Eux considèrent que vous prêtez votre bien à des amis. Rien ne change dans votre contrat d’assurance.
  • Locataires, vous pouvez également échanger votre bien. La bienséance veut que vous en informiez votre propriétaire, mais c’est tout.
  • Si vous cassez quelque chose chez les personnes qui vous reçoivent, la politesse veut que vous remplaciez à l’identique, ou en tous les cas que vous remboursiez les frais. (En Suède, nous avons cassé une vitre. Nous avons laissé la somme à la famille suédoise qui avait fait venir le réparateur)
  • Je ne cache rien dans ma maison lorsque je la prépare pour une famille. Contrairement à Airbnb, où l’on retire tout objet personnel, là on peut tout laisser!
  • Non, ça ne me dérange pas que des inconnus dorment dans mon lit. (Finalement à l’hotel, vous dormez dans des lits où le turn-over est bien plus important!)
  • Certaines plateformes proposent un abonnement annuel de 135 euros, d’autres moins chères, d’autres encore gratuites. Les plus importantes sont HomeExchange, People like us, Homelink…un petit nouveau Blue key club. A vous de choisir!
  • On peut soit faire un échange simultané, soit en non-simultané, soit contre des points, sorte de monnaie virtuelle.
Torre dei corsari
Torre dei Corsari, Sardaigne

Partir en Sardaigne grâce à l’échange de maisons?

Oui, bon, ça va… J’ai beaucoup parlé de l’échange de maisons!

Pour la Sardaigne, nous avons donné des points à la famille qui nous recevait car elle n’était pas intéressée pour venir en France.

C’était leur maison secondaire, qu’ils louent en période haute. Bon, du coup, la maison est équipée comme celles de location, avec le minimum. Nous avons eu aussi moins de rapports avec nos interlocuteurs pendant nos vacances. Adorables toutefois, ils ne connaissent pas l’expérience de l’échange simultanée ou non simultanée, et ont préféré se montrer discrets. Libre à eux, n’est-ce-pas? En tous les cas, ils nous ont fait confiance absolue, et nous ont laissé leur maison sans aucun doute.

En termes de frais, nous n’avons eu à débourser que la traversée en ferry, au départ de Toulon pour Porto Torres, au nord de l’île.

Avec une voiture et une cabine pour 4 personnes, nous en avons eu pour 320 euros l’aller retour. Pour le reste, nous avons fait les courses, comme en France, pour manger à la maison, et nous avons fait quelques visites.

Mais finalement…?

Ne serait-ce pas l’objet d’un prochain article?

 La suite, au prochain épisode!

Etes-vous déjà partis en Sardaigne? Avez-vous aimé? Quels coins avez-vous visité?

Avez-vous déjà testé l’échange de maisons? Est-ce que c’est une expérience qui vous tente?

Julie Lab.

balançoire
Middelburg, Pays-Bas

42 Comments

  1. Oh ma belle, mais quel article intéressant ❤ j’adore ta façon d’écrire et d’expliquer toutes tes découvertes et enfin des explications naturelles eg franches sur l’échange de maisons ! Bravo, hâte de lire la suite de tes aventures 😊

    1. Oh!! Merci pour ton adorable message! Je suis très heureuse que cet article t’ait plu! La suite est pour bientôt!
      Très bonne journée!

      1. Que dire article au Toppppp 😍😍👌 je suis bien tentée par cette expérience à voir l’année prochaine quand ma petite aura 2 ans 😊

        1. Merci pour ton retour! Tu verras, les voyages seront simplifiés! Et ta petite pourra se reposer dans une maison entièrement équipée, préparée avec soin pour vous!

      2. Coucou
        Un superbe article je suis contente de te lire ici. Je dois dire que je ne voyage pas beaucoup mais j’aime découvrir des régions où des pays dans des articles. Pour l’échange de maisons c’est certain au niveau financier on y gagne mais je ne pourrais pas échanger ma maison c’est impossible pour moi ah ah
        Gros bisous
        S

        1. Coucou!
          Et oui, je comprends, c’est une sorte de cocon son chez-soi, et il faut avoir envie de le partager… c’est une mentalité 🙂
          Je suis super contente de te retrouver par ici, au travers de nos lectures d’articles!
          De gros bisous!

    2. Coucou Julie!!!
      Quel plaisir de te retrouver enfin !!! Et de pouvoir lire ta plume!!! Merci énormément pour ce récit de vacances, c’est magnifique la Sardaigne! J’aimerais trop y retourner !!!! Plein de gros bisous et félicitations pour ton nouveau blog!!!! Youpi!
      Valérie

      1. Hihi Attends, je n’ai rien raconté encore! Là, ce n’est qu’une mise en bouche! Je ne savais pas que tu y étais allée!
        Des bisous ma Val!

    1. Coucou angélique! Tout d’abord un grand merci pour ta venue par ici! Je suis très heureuse que tu sois venue me lire! Et puis, bien sûr, je suis ravie de t’avoir éclairée sur cette façon de voyager et de partager des expériences fabuleuses avec des familles étrangères!
      Des bisous!

  2. Merci pour le partage de cette expérience. Ton article est très complet et tres explicatif. Je n’ai pas fait d’échange de maison mais on a laissé notre maison en garde à des couples pendant nos vacances. Je n’aime pas on n’a pas de contacts avec les personnes on passe par une agence et finalement je ne suis pas prête à laisser ma maison à des inconnus. Je trouve votre expérience fabuleuse bisous

    1. Coucou Jo! Heureuse de te retrouver ici! L’échange de maisons, c’est vraiment un état d’esprit pour moi.
      Ceci dit, si tu passes par une agence, tu n’as aucun lien avec les personnes qui arrivent chez toi. tu n’as rien créé en amont, tu ne sais pas qui elles sont. Cette arrivée peut être ressentie comme intrusive. Quand tu échanges ta maison, tu as fait un peu connaissance avant. Tu choisis à qui tu la laisses. Libre à toi de dire oui ou non. A force on reconnait meme les échangeurs aguerris!
      Enfin, je comprends ta réticence, d’autant qu’on a un peu tous une notion animale du nid. On a aussi un rapport à la propriété différent les uns et les autres.
      Je t’avoue y être addict, et c’est toujours un bonheur pour moi de me projeter dans un nouveau voyage, un nouveau projet, chercher la famille qui sera heureuse de venir chez nous et nous sentir bien chez eux!
      De gros bisous!

  3. Coucou Julie
    Contente de te retrouver dans la blogosphère
    Merci pour ce premier article très intéressant
    j’avoue que j’avais quelques réserves mais tu nous l’expliques tellement bien que ça donne envie
    et comme toi j’aime tellement voyager
    Bon j’habite un trou perdu donc surement moins tentant pour les échanges
    belle journée
    Karine

    1. Coucou!
      Très heureuse de revenir aussi et de vous retrouver par ici! C’est une démarche particulière, et je t’avoue que si des copains ne nous en avaient pas parlé, on n’aurait jamais osé… On s’est lancé, on a tenté et maintenant, on est plus que convaincu par ce mode de voyage.
      Cela nous a permis de voyager plus souvent, plus longtemps et plus loin..
      Mais, encore une fois, ça reste une démarche complètement personnelle!
      Des bisous!

  4. Coucou Julie,
    Je ne suis jamais allée en Sardaigne.
    Je trouve cette île magnifique et tu me donnes envie de la découvrir.
    Je n’ai jamais testé l’échange de maisons et tes astuces me donnent envie de tester pour le futur.
    Bisous

    1. Coucou Claire!
      Je suis ravie de te retrouver ici! Cette île est tout en contrastes, et c’est comme si on devait l’apprivoiser! Les côtes sont superbes mais l’intérieur des terres est aride, sec…enfin, là, où nous nous trouvions. il faudra que l’on y retourne pour faire le Nord la prochaine fois! lol
      De gros bisous!!

    2. Coucou Claire!
      Trop contente de te lire! Merci! La Sardaigne est vraiment une île de contrastes, et sur le coup, nous étions sur la réserve. il nous a fallu 2 jours pour nous immerger dans cette ambiance typique. J’ai découvert que nombre de touristes visitaient plutôt le nord au lieu du sud comme nous. Nous avons apprécié la mentalité sarde, leur gastronomie… nous aimerions bien du coup découvrir le nord une autre fois!
      Des bisous!

  5. Merci pour tes explications , j’adorerais mais pas chéri ……….
    Donc pas de voyages pour moi mais je rêve en voyant tes photos .
    Bisous ma belle

    1. coucou!!!
      Merci pour ton adorable message ici! Quel plaisir!
      Je t’avoue que mon Ours était très réticent au départ. il avait peur de laisser sa maison à des inconnus. Maintenant, c’est lui qui se projette le plus! D’ici quelques temps/mois/années, on a envie de repartir en Suède.. ou Norvège… ou…??? On verra!!
      Des bisous!

  6. Coucou ton article est intéressant car je suis une adepte d’échange de maison. Moi je suis chez Home échange et j’aime beaucoup ce système qui permet aussi non seulement de découvrir des régions, mais aussi faire des rencontres avec les propriétaires. Et ça je trouve génial 😊

    1. Coucou!
      Oh trop bien! Je ne savais pas!! Nous aussi nous y sommes, et ce depuis 5 ans. Nous étions complètement enchantés par ce site jusqu’à la fusion, où notre annonce est restée invisible pendant des mois. Nous n’avons pas toujours rencontré les propriétaires, mais nous avons toujours énormément discuté pendant l’échange. On prend soin de la maison de l’autre famille, on prend des nouvelles du chat, de la journée passée.. Nos voyages ont une autre saveur depuis qu’on y adhère!

    1. C’est vraiment chouette ce mode de voyage! Nous laissons maison, plantes, chat et tortue sans arrière pensée, lorsque nous partons en voyage. Nous savons qu’une famille prend soin de notre chez-nous tout en en profitant. On s’immerge bien plus vite dans les habitudes du pays. On prend le temps aussi de se reposer, de profiter de ce pied à terre.
      C’est top!
      La suite au prochain épisode!
      Bisous!

  7. Coucou ma Julie !
    je ne connais pas la Sardaigne mais ça me tente beaucoup pour ce côté un peu sauvage. Sinon jamais tenté l’échange de maison, je crois que je ne suis pas prête à partager hihihi mais je trouve le concept hyper intéressant, pleins de gros bisous welcome !

    1. Coucou!
      C’est vrai que la Sardaigne est restée une île complètement authentique! On n’y trouve pas du tout la même ambiance que chez ses cousines espagnoles!!
      Des bises!!

  8. Coucou Julie,
    Quel plaisir de pouvoir te relire car Instagram limite forcément car clairement les posts “photo” ne sont pas fait pour ça.
    L’échange de maisons est quelque chose que je n’ai jamais fait mais finalement comme je loue chez des particuliers en vacance, ça pourrait être un peu identique. ^^ A réfléchir quand je vois tous les voyages que tu as pu faire.
    Gros bisous

    1. Coucou!
      Je suis vraiment heureuse de pouvoir réécrire! J’ai hâte de maitriser un peu plus cette machine qu’est WordPress!!
      C’est vrai que lorsqu’on passe du temps dans le bien d’une famille, on y fait attention, on l’entretien. ce n’est pas une simple utilisation des lieux que l’on jetterait comme un kleenex à la fin du séjour.
      C’est avec plaisir que nous nous occupons du chat de nos hôtes, que l’on arrose les plantes. On respecte ce lieu de vie. Les enfants apprennent à partager leurs jouets et à respecter ceux des autres. Ils découvrent même de nouveaux jeux que l’on achète alors.
      On souhaite que l’autre famille s’amuse chez nous autant que nous nous amusons chez eux. Et ça c’est top…
      Depuis que nous sommes inscrits, oui, nous voyageons très régulièrement. Pas de frais d’hébergement du coup, à part l’abonnement annuel, et ça, c’est pas mal pour le budget!
      De gros bisous

  9. Super article…je t’avoue que j’aurais du mal à prêter ma maison…mais je trouve ça sympa pour découvrir et voyager à moindres coûts !! Vivement la suite!! Des bises

    1. Bonsoir ma belette préférée!!
      Ce n’est pas évident au début je te le concède, mais après c’est très agréable de se permettre de faire confiance à des inconnus. tu peux pas savoir le bien que cela fait!
      Des bisous!

  10. Coucou Julie,
    Contente de te retrouver ici ! Merci pour ce partage d’expérience. Je connais ce mode de voyage mais ne l’ai jamais pratiqué moi-même, aussi merci pour tous tes précieux conseils. Tu sembles être ravie de ce concept vu le nombre de voyages que tu as fait par ce biais/concept. A méditer sérieusement donc, en ce qui me concerne… Bisous

    1. Coucou!
      C’est un plaisir pour moi de te lire! Cela fait 5 ans que nous pratiquons l’échange..de maisons en totu bien tout honneur lol Nous ne nous voyons plus voyager autrement en famille. (Je ne suis pas contre un week end en amoureux à l’hôtel, hein?!^^)
      Nous nous sommes mis à voyager, à découvrir de lointaines contrées, tout en ayant des échanges humains très riches!
      Bisous!

    1. Bonjour!
      C’est vraiment une décision personnelle. il faut passer le cap d’accueillir des inconnus chez soi comme des amis!
      bisous!

  11. Coucou ma Julie ! Mais quel plaisir de te retrouver dans le monde de la blogosphère : j’avoue, je crois que c’est ce que je préfère comparé aux autres réseaux…même s’ils sont malgré tout très sympas 🙂 Pour ma part, je connais “bien” l’échange de maison. Non pas parce-que je l’ai pratiqué moi-même, même si parfois je “squatte” chez ma tata de La Rochelle, mais justement parce qu’elle le fait et que cela lui permet de partir, avec sa famille, un peu partout, tout comme toi. Leur dernier voyage était à New-York en avril dernier ! Par contre, je l’avoue, j’ai beaucoup de mal à passer la cap. Mais en même temps, je ne suis pas sûre que quiconque aurait envie de venir se perdre en pleine campagne ! Mais bon, c’est ma campagne 🙂 Je ne connais pas la Sardaigne, même si j’en ai vu des photos (merci tata !). J’ai hâte de lire la suite en tout cas ! Mais il va falloir que tu me dises où on peut s’abonner à ton blog car je n’ai pas encore trouvé ! Bravo à toi en tout cas pour cette magnifique “mise en bouche” ! 🙂 Gros bisous et bonne soirée ma Julie ! <3

  12. Coucou Nathalie!
    Quel plaisir de te retrouver ici! Je t’avoue tâtonner encore beaucoup niveau technique! WordPress est une machine à gaz… Mais je suis tellement contente d’écrire à nouveau!
    En ce qui concerne l’échange de maisons, c’est effectivement en premier un cap à passer, des a priori à faire voler en éclats. On n’est bien sûr jamais à l’abri de tomber sur de mauvaises personnes, mais en tous les cas, jusqu’à maintenant, ce système nous a permis de voyager beaucoup plus. Pour la campagne, je ne crois pas que ce soit dissuasif car on trouve toujours des familles qui souhaitent se mettre au vert!

    De groooos bisous à toi!!

  13. Coucou
    Je ne me suis jamais lancée dans ce genre d’aventure, mais ton billet me donne envie d’y réfléchir, et plus encore, dans un premier temps, de découvrir cette belle région !!
    Bisous ma belle

    1. Coucou!
      Effectivement, en France, nous ne sommes pas forcément habitués à laisser notre maison à une famille inconnue ou presque. C’est un moyen de voyager plus répandu en Amérique du Nord et en Scandinavie. Nous, pour le moment, nous ne nous voyons pas voyager autrement en famille. Mais c’est un choix de vie, c’est vrai!
      En tous les cas, la Sardaigne, j’y retourne avec grand plaisir, mais pour faire le nord!!
      Non la curiosité n’est pas un vilain défaut! 😉

      Bisous Cécilia!

  14. Coucou Julie!
    Dis donc ,j’ai un peu galéré pour trouver ton nouveau blog … je l’enregistre illico pour ne pas le perdre de vue.
    Ravie de pouvoir enfin te relire !
    Concernant les voyages, j’en fais très très très peu … étant à 5 à la maison et avec un budget restreint… cette idée d’échange de maison est vraiment pas mal pour se permettre de voyager.
    Des bisous de La Réunion

    1. Coucou Nina!

      Heureuse de te retrouver aussi sur les blogs! Avant d’être inscrits sur le site d’échanges de maisons, nous ne voyagions pas, à cause du budget bien sûr. Ne plus avoir à régler l’hébergement a été un poids en moins, même si bien sûr, il reste tous les faux frais…
      Bisous!!

  15. Coucou. Lorsque tu nous le présentes ainsi, c’est vrai que l’échange de maison semble très attractif sur le plan financier et humain. Mais j’ai encore du mal à me dire que des inconnus vont rentrer dans l’intimité de ma maison, de mon quotidien.
    Peut-être qu’un jour j’arriverai à passer ce cap… Bisous

    1. Bonjour!
      C’est vrai que c’est un cap à passer. Il est très facile de refuser une famille que l’on ne sent pas avant de concrétiser l’échange. (Il faut bien faire attention aussi à la fiche famille) Après, nous avons découvert que voyager c’est aussi et surtout un échange humain… J’ai hâte de pouvoir repartir!
      bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *