Le Murmure des galets
Bibliothèque

Le Murmure des galets de Pauline Hirschauer

Comme un rendez vous tacite, les écrits de Pauline Hirschauer m’accompagnent durant mes vacances. En premier lieu, j’ai lu les Tribulations de Caméliope lors de notre voyage en Sardaigne. Puis, ça a été au tour d’Octave mission très confidentielle de voyager dans les Pays-Bas. Cette année, Pauline m’a fait parvenir un paquet à la fin du mois de juin contenant son dernier roman, Le Murmure des galets.

Le Murmure des galets de Pauline Hirschauer

Pauline Hirschauer, auteure nimoise

Pauline est à la fois enseignante spécialisée et une romancière nimoise.

Elle a cofondé, avec Anne Combe, le collectif Meet Up Paroles d’auteurs: il s’agit d’un mouvement de rencontres mensuelles entre auteurs contemporains et lecteurs, en partenariat avec la bibliothèque du Carré d’Art, à Nîmes. 

Le Murmure des galets est le 3e titre de sa bibliographie.

Le Murmure des galets

Le Murmure des galets

“Gabin, jeune parisien hyperactif et curieux, évolue dans un monde digital où la vitesse prime. Il vit en pointillé une relation avec sa femme dont il est follement amoureux. Ce trentenaire surfe sur tous les fronts jusqu’au jour où il fait face à de graves problèmes de santé qui remettent en question l’intégralité de son mode de vie.

Quelles ressources va-t-il puiser en lui pour survivre?”

Effleurer son livre

La couverture du livre est extrêmement douce au toucher. Ce qui en fait un objet à caresser. L’illustration de Frédérique Jarnot s’accorde à merveille avec cette sensation; les dégradés de bleu renvoyant à la symbolique de l’apaisement et de la stabilité.

Il est temps d’ouvrir le bouquin et de toucher ses pages. Je plonge dans l’incipit.

“Je flotte, déconnecté, dans une ambiance cotonneuse et lumineuse. Des silhouettes en forme d’oeufs allongés lévitent et se déplacent sans jamais se toucher. J’aperçois des individus au sol s’affairer autour d’un corps.”

Le lecteur entre in medias res dans la narration. Il se trouve au coeur de l’action, ou plutôt de l’inaction puisque Gabin sort lentement d’un coma. Il vient de faire une crise cardiaque, et revient à lui.

Se faire du bien en lisant

Nous avons tous des moments où notre vie s’accélère, où il faut gérer sur tous les fronts. Alors qu’intérieurement, nous rêvons de repos, de calme voire de solitude.

Le vélo s’emballe, la pente devient plus raide, on ne maitrise plus les pédales.

C’est ce moment qui fait basculer la vie de Gabin, trentenaire et parisien, à qui la vie semble réussir.

Une situation de crise fait tout exploser en vol et tout doit être mis à plat.

Gabin part en retraite, dans un lieu perdu et déconnecté. On imagine une île des Baléares, en Méditerranée.

C’est une rupture totale pour se retrouver et pouvoir de nouveau avancer.

La temporalité interne au roman ralentit. Le temps s’égraine au fil de rituels, rythmant les nouvelles journées du protagoniste.

En suivant son parcours de santé, le lecteur renoue avec son propre bien être.

On s’enracine avec la Terre, on capte des énergies positives, on prête attention à ses émotions.

L’eau, élément omniprésent

Chacun des chapitres du Murmure des galets renvoie à l’élément naturel de l’eau. Après tout, nous sommes sur une île, n’est-ce pas?

L’auteure aime à nous rappeler qu’elle est bienfaitrice, purificatrice et protectrice.

Moi qui aime tant l’élément liquide, j’aurais bien suivi le personnage principal dans sa cure! Jets, douches, massages. Natation.

A cause du livre de Pauline, voilà que j’ai envie d’un week end spa! 

Le Murmure des galets, un roman en lien avec les précédents

Il est amusant de faire des parallèles avec les romans précédents de l’auteure.

Pauline Hirschauer laisse, elle aussi, des petits cailloux sur sa route, pour que son lecteur suive sa voie.

Tout d’abord, Octave, mission très confidentielle et le Murmure des galets démarrent leur intrigue de façon similaire: le protagoniste a en mains une enveloppe mystérieuse qui l’envoie dans une destination secrète.

Cette destination qui va déstabiliser son homme, va lui permettre de soigner ses blessures profondes.

La notion de voyage comme principe salvateur est présente dans ses trois titres.

Ensuite, les femmes ont souvent un rôle d’adjuvant dans la quête de bien être du personnage principal. Celui-ci a du mal avec ses anciens démons, quels qu’ils soient; il peut replonger dans ses travers. Les femmes accompagnantes l’aide à parcourir son chemin personnel, sans être intrusives.

Enfin, point commun aux trois opus, les personnages n’ont pas d’identité vraisemblable. Ils sont affublés de surnoms, en rapport avec leurs agissements ou leur physique: Boute-en-train, El Magnetico, par exemple.

Elle donne ainsi un ton léger au roman, où la cocasserie n’est jamais loin.

Un roman feel good pour aborder la rentrée

Le Murmure des galets est un roman féminin qui fait du bien. Lorsque je l’ai lu, j’étais moi aussi déconnectée de mon monde puisque j’étais en Ecosse. Un pays où il y a plus de moutons que d’êtres humains!

En journée, je vivais la coupure avec mes habitudes et le speed de la vie. Le soir, je retrouvais le parcours de Gabin.

Moi aussi, j’aimerais me sentir moins oppressée. On dit oui au rythme naturel!

Cette lecture m’a donné envie d’en apprendre plus sur les énergies, le yoga, les pierres.

Peut-être qu’à vous aussi, ce livre vous insufflera t-il l’envie de vous remettre à une activité que vous aviez délaissée?

Tel un caillou déposé par le Petit Poucet, ce roman sera t-il un jalon sur votre chemin de vie?

Serait ce le bon moment de prendre de bonnes résolutions avant la reprise des cours, des activités, des rendez vous?

Julie Lab.

A lire également!

21 Comments

  1. […] A lire également: Le Murmure des galets de Pauline Hirschauer […]

  2. Coucou ma belle Julie! Ta revue de ce roman donne très envie de le lire, je ne suis jamais contre une parenthèse reposante et ressourçante! Des bisous ♥

    1. Coucou Sarah!
      C’est fou comme la lecture permet de s’évader..
      Bisous!

  3. Coucou,
    J’adore les lectures feel good qui te déconnectent du monde réel.
    Ce roman pourrait me plaire donc 🙂
    Merci pour la découverte.
    Bisous

    1. Coucou!
      C’est vrai, c’est ça! On lache prise et en avant les vacances!
      bisous!

  4. Coucou, tu donnes envie de lire ce roman, j’aime beaucoup la littérature feelgood et particulièrement l’été en vacances, c’est parfait! Bisous

    1. Coucou!
      En vacances, ça remet dans l’axe! On prend de bonnes résolutions pour la rentrée!!
      Bisous!

  5. Coucou Julie j’aime beaucoup ce genre de lecture positive le synopsis me fait un peu penser au style de Melissa da Costa si tu connais tout le bleu du ciel
    gros bisous

    1. Coucou Karine!
      Je ne connais pas du tout ce titre!
      A lire alors!
      Bisouuus

  6. Gaullier says:

    Le murmure des galets, un régal de descriptions, une belle histoire de vie . Ce livre devrait avoir sa place dans les boutiques des thermes. Il est à lire par les diabétiques et ceux sur le chemin de le devenir. Merci Pauline pour toutes ces phrases qui coulent les unes après les autres.

    1. c’est vrai qu’il aurait toute sa place en de tels lieux!
      Quel cheminement en effet pour accepter la maladie…
      Merci pour votre passage ici..

  7. Romain says:

    J’aime beaucoup les couleurs sur la couverture ! ^^

    Je vis très loin de la mer et je l’ai malheureusement très peu vu au cours de ma vie. Cela me ferait pourtant beaucoup de bien car je suis soumis à beaucoup de stress depuis très longtemps. Et je fais tout en ce moment pour que mon livre puisse sortir le 31 octobre, ce qui n’est pas encore gagné.

    Belle semaine à toi ! 🙂

    1. Je suis admirative! Quel travail l’accouchement d’un livre.. Quelle excitation pour toi!
      Bon, ben.. Y a plus qu’à réserver une semaine aux thermes d’ici quelques temps!!
      Bonne semaine également!

  8. Merci Julie pour ta présentation. Une vie à 100 à l’heure où un jour un problème de santé fait basculer ta vie… ça me parle ! Bisous

    1. Oh c’est vrai ma belle Anne..
      De groos groos bisous…

  9. jeannesamuse says:

    Coucou Julie,
    Ce livre tombe on ne peut mieux et au bon moment!
    Se remettre en cause, s’analyser suite à un parcours de santé… La mer nous offre tellement de positif pour notre bien être
    je suis vraiment tentée de lire ce roman, ma curiosité est plus forte..
    Merci pour ces conseils lecture
    Bises

    1. Coucou!
      Oui, pour certains la mer, pour d’autres la montagne, ou encore la forêt.. LA Nature nous veut du bien.
      Gros bisous!

  10. bonjour, comment vas tu? un texte qui pourrait très certainement me parler. passe un bon lundi et à bientôt!

    1. C’est possible oui de se retrouver dans les mots de Pauline..

  11. merci pour ce conseil de lecture “qui fait du bien”…

    1. Bonne soirée les Matching!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.